PLAINE ETUDE
SAINT BERTHEVIN

Aménagement d’un cimetière paysager

  • ANNÉE : 2014
  • LIEU : SAINT BERTHEVIN
  • CATÉGORIE : AMENAGEMENT URBAIN & PAYSAGER

AMENAGEMENT URBAIN & PAYSAGER</font color>

Maître d’ouvrage : La ville

Architecte paysagiste : Laurent COÜASNON

Maître d’oeuvre : PLAINE ETUDE

Mission : Maîtrise d’oeuvre complète

Montant : 745 000€ HT

Etude : 2012

Réalisation : 2014

Afin d’accroître la capacité d’accueil et d’anticiper les besoins, la ville de Saint-Berthevin a décidé la création d’un cimetière paysager sur une réserve foncière d’environ 3,8 ha située aux Carteries route de Montjean. Une porte (un portail) délimite nettement le dehors du dedans, l’espace où bouillonne l’activité de la vie de celui du recueillement. Ainsi, franchissant cette porte, le visiteur pénètre dans le cimetière par un ‘’axe majeur’’ orienté vers la forêt de Concise qui s’étend largement sur l’horizon. Cette forêt de feuillus d’où émerge un bois de conifères évoque aisément la pérennité de la vie par delà la succession des saisons. Le nautile, pour sa part, est un symbole de pérennité. Il rappelle la mer où sont apparues les premières formes de vie d’où nous sommes issus. A l’image des étapes de notre vie, le développement du nautile évoque l’évolution permanente de la vie. Cette forme se combine bien à une réalisation progressive du cimetière puisque bien évidemment c’est sur plusieurs décennies que prendra forme sa réalisation. Les différentes formes d’inhumation sont bien entendu proposées et, après la crémation, les cendres doivent pouvoir être déposées au dessus du puits à cendre ou répandues dans le jardin du souvenir ou bien les urnes peuvent être déposées dans un caveau ou dans une cavurne (au sol) ou dans un columbarium. Près du puits à cendre et du jardin du souvenir, une petite colonnade en schiste ardoisier accueillera les noms des personnes dont les cendres ont été épandues dans le cimetière.Un peu partout, sont prévus des espèces arbustives robustes à floraisons échelonnées tout au long de l’année. Quelle que soit la période de l’année, le visiteur doit sentir le perpétuel renouvellement des saisons qui renvoi à celui des générations. Les matériaux, eux-mêmes sont choisis pour leurs qualités de pérennité et d’adaptation au site (bordure et pavé granit, marbre, béton balayé). La moitié de l’aire de stationnement est traitée en ‘’dur’’ (la plus proche des entrées du cimetière et du crématorium), l’autre moitié est traitée en surface poreuse et gazonnée.